COuverture(s)

La réflexion collective mène à l'espoir

Une patte avant l'autre

Fantaisie théâtrale engagée - tous publics

Spectacle pour petits et grands, léger en scénographie et technique, Une patte avant l’autre voyage là où le vent l’emmène.
Il joue en intérieur (en école, médiathèque, dans un château, en EHPAD…), extérieur (boulodrome, parc, plein air).

 

Au plateau, Thomas Justine et Mathilde Burucoa interprètent deux insectes, revenus sur les terres de leurs ancêtres après cinquante ans d’exil.

Une patte avant l’autre est une commande écrite et créée en 2017 pour le festival « Les insectivales » de Livarot.

En mai 2017, le collectif cosmos demande à Mathilde un spectacle sur les insectes.
Au même moment, le monde occidental est bouleversé par le rejet des migrants, l’homophobie, la transphobie. L’intolérance, l’incompréhension et la violence autant physique que verbale règnent.

Une patte avant l’autre parlera donc d’insectes, de notre incompréhension de la nature, de notre incapacité à vivre avec les plus petits, les minuscules, ceux qu’on ne voit qu’en observant les feuilles et brindilles.
Il parlera aussi, en même temps, de notre « vivre ensemble », de notre capabilité à accepter ceux qui nous entourent, qui qu’ils ou elles soient.

Après dix années d’exil, une abeille et un scarabée, ambassadeurs de leur colonie, reviennent sur les terres de leurs ancêtres.

La chose se fête ! Une patte avant l’autre se déroule lors de la cérémonie d’accueil de cette colonie et les discours sont de mise.

Emue par son retour, l’abeille se laisse emporter par les souvenirs.
Accompagnée d’un chant et de bruitages évoquant l’eau, la nature et les insectes, notre abeille se rappelle les anecdotes racontées par sa grand-mère.
A travers le récit du périple de sa colonie, ce long voyage durant lequel il a fallu comprendre les espèces rencontrées, différentes, parfois surprenantes, notre abeille parle de tolérance et d’amour.

Une patte avant l’autre est une fantaisie poético-théâtrale qui fait le bilan. De l’homophobie à la pollution de l’air, de l’excessive productivité à la transphobie, du préjudice à l’humiliation, le spectacle fait la sauterelle et bondit d’un sujet à un autre. Fantaisie dynamique, Une patte avant l’autre joue avec la spontanéité, il n’est pas rare que les interprètes improvisent pour être au plus proche du public et se fraient un chemin dans les allées de sièges pour raconter leurs aventures.

Une pièce écrite par Mathilde Burucoa

 

Mise en scène & Jeu
Mathilde Burucoa et Thomas Justine

 

Production Cie COuverture(s) et Collectif Cosmos

 

Création juillet 2017 au Boulodrome de Livarot

Reprises
Médiathèque de Livarot
Lycée Paul Cornu
Ecole de Lissy (77)
Végétal Théâtre (Friardel)
Restaurant le Tournebroche
Festival Hurlu-Belles-Rues
Festival L’art s’invite au verger
Festival Mille et un légumes
Parc de Clères